Sachez le !

09/10/2008 - Pays : Togo - Imprimer ce message
Au Togo, c'est la dictature

En 1884, les Allemands s'amènent sur un bateau et disent au chef Togolais:
-Ton pays est pas mal, y'a des ressources mais il est en proie à de vilains envahisseurs. On a des armes à vous filer pour vous défendre et en échange, vous serez une colonie avec tout ce qu'il y a de plus chouette: Votrepays va s'enrichir économiquement et spécialement toi, cher confrère.

Nos amis Germaniques, attirés par l'argent, étendent le territoire un peu partout au moyen de mitraillettes et baïonnettes, mettant à mal les pauvres autochtones de villages, qui néanmoins offrirent une solide résistance.

Les Allemands perdent la guerre 14-18, les vainqueurs vont bien évidemment se partager le butin du vaincu et le territoire Togolais sera partagé entre l'Angleterre qui en récupère les 2/3 (une partie du Ghana actuel) et la France héritant du 1/3 restant, l'actuel Togo.

En 1960, le Togo devient indépendant avec un nouveau président (issu du modèle gouvernemental Français imposé)  sa tête.
En 1963, il est assassiné par un groupe de militaires du nord Togo, dont Eyadema Gnassimbé fait partie. Il paraitrait que la disparition de ce président, trop autonome pour Paris, aurait fait les affaires du gouvernement de notre pays. Un deuxième président est mis en place mais 4 an plus tard, il est renversé par la même équipe de militaires et le général Eyadema prend le pouvoir.
Il est bien vu des Européens, attire les entrepreneurs, se fait des couilles en or et instaure un culte de sa personnalité à l'instar du roi Thaïlandais.
Plus important, il établit une constitution qui lui donne les pleins pouvoirs.
Le mec est refait.

Il oppresse le peuple qui ne peut plus s'exprimer dans le climat de crise de la fin des années 80. AU début des années 90, émeutes un peu partout pour le changement. Il interviendra une année plus tard lorsqu'un régime semi-présidentiel est mis en place avec l'opposition. Mais peu de temps après, l'armée (sans doute aux ordres de l'ancien général Eyadema Gnassimbé) renverse le gouvernement et Gnassimbé récupère le pouvoir. S'ensuivent des manifestations de la part de la population, elles seront réprimées dans le sang par les militaires, ceux à qui l'on a appris à obéir sans réflechir.
En 1993, Gnassimbé est réélu président, bien entendu de manière "démocratique". Encore des manifs, encore de la répression.
Quand les Togolais manifestent, ils ne font pas semblant. Mais quand l'armée les bastonne, c'est encore pire. C'est de la sauvagerie sans aucune pitié, des coups de matraques en travers de la gueule ou des rafales de kalachnikov.
Les Togolais terrorisés fuient par dizaines de milliers dans les pays voisins.

En 1998, c'est la même chose qu'en 93. Le dictateur est réélu et fait passer une loi. Elle interdit aux radios d'évoquer la politique. Gnassimbé promet à son ami Chirac de ne pas se représenter en 2003. C'est pourtant ce qu'il fait, après avoir fait changer l'article 59 anti-dictature, celui qui interdit 2 mandats présidentiels consécutifs.
Ce connard est à nouveau élu avec un score sans appel, genre 96%.
Tout le tralala habituel et répressif s'ensuit. Répression de la libre expression dans le sang.

En 2005, il crève dans un avion. Il laissera près de 80 femmes non officielles et, sans moyen de contraception, plus de 120 enfants. Ainsi que l'image d'un mec accroc au cul et à l'argent.
De suite après, les militaires forcent (ou achètent) les députés à changer une loi pour que l'un des fils du défunt président prenne le pouvoir, au dépens du président de l'assemblée. L'opposition appuyée par la population manifeste sa colère et se voit tabasser par les forces de l'ordre. Les gens écrivaient l'expression "déjà frappés" sur leurs portes afin que les militaires ne leur file une deuxième torgnole. De nombreux morts sont à déplorer.

Tout de même, après des pressions internationales, un suffrage est organisé.
Faure Gnassimbé remporte le vote avec plus de 98% des voix alors que la plupart des Togolais avaient votés pour son adversaire.
Elections truquées, selon beaucoup.

Le peuple manifeste son mécontentement. Manifestations réprimées. Un véritable bain de sang. Notre ami X s'était même entrainé à tirer afin de pouvoir combattre les forces armées. Y nous a décrit des scènes de terreur où les rares personnes à passer dans les rues désertes étaient passées à tabac par la milice. Z racontait la venue des militaires et leurs jets de gazs lacrymogènes dans les maisons pour en faire sortir les habitants en vue d'une correction générale. Même les enfants ont une trouille bleue des uniformes. Tout ceci dans le but de dissuader la population à la rébellion.
Des Togolais s'enfuient encore, ces souvenirs resteront gravés à vie comme une leçon sur ce qu'est l'autorité et ce que n'est pas la liberté.

En 2010 aura lieu un nouveau scrutin. Beaucoup nous ont affirmés qu'ils iront au Ghana voisin durant la semaine de vote.

Aujourd'hui, les Togolais vivent dans un pays où les seules routes entretenues sont celles empruntées par des hommes de pouvoir, où les militaires rackettent impunément les taxis, où la liberté d'expression est bafouée, où l'espérance de vie atteint 53 ans où la propagande religieuse est omniprésente et où le président en place a finalement été reconnu par Jacques Chirac.

Vive la France.
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Par ton frere mon frero
Le 09/10/2008 à 20:55:44
tous des fils de p**** j'ai envie de dire ces politicien.Marres de se laissé mené par des gens que l'on a meme pas décidé!!!tcho a bientot j'espere bisous a Christelle et a Toi !!!!
Par Nicodeloin
Le 28/10/2008 à 10:07:35
A très bientôt pour une recherche de boulot, faut que ça bouge.

Et ne bois pas avant de prendre la voiture, ça prend des vies.


Par guillaume
Le 09/10/2008 à 21:20:05
je t'aime mon frere tu sais !!!

Par guillaume
Le 09/10/2008 à 21:20:07
je t'aime mon frere tu sais !!!
Par Nicodeloin
Le 28/10/2008 à 10:08:07
Oui je sais !

Et moi aussi je t'aime fort mon frêre !


Par ben le Thai
Le 10/10/2008 à 09:41:24
Elle est belle la France!!!!

On essaye de s'en évadé pour voir de beaux pays

Mais apparemment, je constate que l'on a fait de la MERDE partout

"Douce France
Cher pays de mon enfance ......."
Par Nicodeloin
Le 28/10/2008 à 10:09:24
Françafrique
France à fric
Monde à fric
Monde de merde


Tous les chemins mènent au monde de merde.

Mais je connais quelques raccourcis !
;-)


Par Mat
Le 10/10/2008 à 12:03:35
L'histoire est une eternel recmmencement...

Prenez soin de vous
Par Nicodeloin
Le 28/10/2008 à 10:12:02
Une éternelle recommencement ou un éternel black-out ?

La renaissance était pas mal.

Tu connais les Cowboys Fringuants ?
Ca se peut que tu apprécies :
http://www.deezer.com/#music/album/88660


Par REMY
Le 15/12/2011 à 14:13:38
après avoir travaillé là bas il y à 2 mois je peux te dire que rien n'à changé....le temps n'avance plus depuis lomgtemps.


Laisser un commentaire