One Dollar a Pnom Penh

17/12/2006 - Pays : Cambodge - Imprimer ce message

 

-Alors regarde! Regarde un peu. Tu verras qu'j'ai pas d'argent meme pour m'acheter de quoi marcher mieux.
Ca rend muet les adultes et les gamins ne comprennent pas pourquoi le "riche" a des godasses plus pourries que les leurs. Parce que j'attends Bangkok, ses meilleurs choix et ses meilleurs prix, pour en changer.

 

Je reveille mon Mich quand apparaissent les 1eres batisses de Pnom Penh et nous decouvrons ensemble une HORDE d'une trentaine de gars sprintant d'une maniere furibonde sous les fenetres du bus pour courir a ses cotes jusqu'a l'arret total du vehicule.

 

Gare routiere de Pnom Penh, dimanche 10 decembre 2006, 15h, et deja 5 nous ont pris pour cible alors que le frein a main du bus n'est meme pas tire. J'aurais du prendre une video. Une multitude de mains tendues tentant d'attirer les regards, une foule de tuktuks ou taxi moto a l'affut, dingue dingue, triplement dingue.

 

On laisse une paire de locaux creuser la voie avant nous et on se jette dans la fosse aux Lions. De toute facon c'est nous qu'ils veulent, normal, marge plus importante.
Une brasse en eaux troubles ou nous n'arrivons meme plus a voir ou est l'autre.

 

-Tuk tuk sir, tuk tuk!
-Taxi sir, come with me.
-Motorbike? Motorbike? Where you go!?
-Tuk tuk sir?
-Guest House? Where you stay?
-Cheap for you, tuk tuk.
-Excuse me sir where do you come from?
-You need something?
-Tuk tuk, tuk tuk.
-Taxi sir, where do you wanna go?
-I drive you i drive you!
-You play guitar sir? Tuk tuk?
-Motorbike sir, I bring you.

 

-Ta gueule.

 

-Tuktuk, sir, with your friend.
-Tuk tuk, in my guest house.
-Cheap cheap for you.
-Sir 4 dollars the room, come with me!
-You want to eat?
-One dollar one dollar
-Tuk tuk!
-I take your bag, okay?
-Tuktuk sir.
-Where you go?
-Tuk tuk!
-Pine apple sir?
-Tuk...
-Taxi...
-Tuk...
-Motorbike...
-Tuk...
-Tuk...
-Tu...
-T...

 

Et la tu petes un cable:
-FUCKIN'HELL !!! Leave my fuckin' ass alone! Laisse moi passer gros lard. Et toi la table de chevet touche pas a ma gratte.

 

Pour la peine ils se sont grattes, on a parcouru a pied le kilometre et demi pour rejoindre la Guest House. C'est vraiment pas la bonne solution qu'ils emploient, leur empressement nous donne tout sauf envie d'utiliser leurs services.

 

Il fait trop chaud et on est en nage.
-Elle est encore loin cette rue trop loin?
-J'en sais rien, le plan du Lonely est truffe d'erreurs.
-Tuk Tuk sir?
-Never of our life!
-You want drugs? Ganja?
-No Tuk tuk no drugs no boom boom.

 


Putain, des que je vois un Tshirt avec cette phrase je l'achete. Juste a l'arborer fierement et le montrer du doigt dans devoir repondre ou se justifier. Oui, parce que des fois, ces hyenes urbaines, ils cassent les couilles a coup de "Pourquoi non? Pas cher pour toi. Si tu me donnes pas de travail j'aurais pas d'argent."
Typiquement, un des mecs du "same same", Guest House ou nous avons elus domicile, nous a proposes de nous emmener voir un camp d'extermination. Mais au moment d' y aller, ils sortent 2 scooters. J'aime pas etre derriere quelqu'un en scout. On peut appeler ca de la crainte, ouais. Je refuse. On va prendre un tuk tuk. Les mecs nous ont pondus un flan:
-Same same, moto ou tuk tuk!
  


"Same same but different" est la phrase classique en Asie du sud est. C'est pareil mais different. Donc faux.

-Si tu me donnes pas de travail, j'aurais rien aujourd'hui!
-Ouais...ben desole mais ton travail c'est pas vraiment mon probleme.
-Allez c'est pareil, je vais conduire doucement.
-Non. Je paye alors je choisis. Si t'as pas de tuktuk tu m'emmenes pas.
-Ton pote est d'accord, il a pas peur.
-Parce qu'il vient de la ville moutarde. Et puis oh Robert, on bouffe et dort chez toi deja, alors Take easy.

 


Un stage en asie et plus rien ne te fais peur niveau negoce de retour en France.

On est dans le quartier touristes blinde de Guest Houses avec vue sur le lac, de bars et autres echangeurs de monnaies. Et forcement de Tuktuks qui t'accostent, a n'importe quelle heure des que tu mets un pied dehors, pour te proposer de te conduire ou en t'agitant sous le nez un paquet de Cannabis.

 

Opium et Cocaine.
-Je t'en donnes un petit peu et tu essayes!
-Ca fait 20 fois que je te dis non. Je veux juste voir a quoi ca ressemble.


Il nous restait pas mal de monnaies Laotiennes et on a eu la desagreable surprise de perdre pas moins de 25% de notre somme au change, et c'est pas faute d'avoir essayer plusieurs endroits en negociant comme si notre vie en dependait. Des hyenes....
Une petite ballade en ville ou j'ai pu completer l'anniversaire de Gui en lui offrant une Breitling...same same but different bien entendu. M'enfin maintenant je suis plus son horloge parlante et en plus les aiguilles brillent dans le noir. Et la vendeuse, cette cruche brisee, qui lui annonce le prix alors que je lui avais bien dit que c'etait un cadeau. Elle a du faire expres pour se venger du peu de marge que je lui ai laisser.

 


La ville est un peu une mini-Bangkok et pour cela elle m'est sympathique. 2 jours et 2 nuits au planning qui furent remplis par la visite d'un camp d'extermination ou les Ultras Communistes Khmers Rouges ont executes pas moins de 20 000 personnes sur la periode 1975-1979, soit une moyenne de 100 par semaine environ, sans compter les jours de fetes ou les greves mais comprenant femmes et enfants.

 

Rien de bien transcendant dans ce camp, hormis la traditionnelle troupe de gamins qui t'encerclent pour te chanter le tube a la mode "One dollar one dollar". On devrait penser a en faire une chanson de ce truc. Allez Re mineur Do Fa Re mineur Re mineur Do La dieze Re mineur.

 


-Give me one dollar, sir.
-Pourquoi je te donnerais 1 dollars? Qu'a tu fais pour les meriter?
-One dollar sir.
-Regarde ma pompe gauche.
Je sors mon PowerShot pour immortaliser l'instant.
-OK sir , prends une photo.
En un clin d'oeil les marmots se rassemblent et la plus agee de m'annoncer:
-5 4 3 2 1 Photos! Vas y fais la photo on sourit et apres tu nous donne un dollar, on se le partage.
Je range l'appareil de suite, en colere. Ils sont tordus ces gosses. 10 minutes plus tard on les apercoit en train d'oeuvrer aupres d'autres touristes et la est arrive un gars de la securite qui leur est parti au cul une pierre a la main.

Ah c'est comme ca que ca marche?!
Je prends note.

 

On aurait eu assez d'argent on aurait accepter la proposition d'aller vider un chargeur quelques champs plus loin mais on a prefere rentrer afin de preparer notre derniere soiree a Pnom Penh.

 

On s'est retrouver dans un bar a 6 pas de chez nous ou il y avait une mini scene ouverte a tous. On y a taper le boeuf un petit coup en compagnie d'un Francais de 40 piges qui prechait que "Whole Lotta Rosie" est le meilleur Rock jamais enregistrer. Ce qui ne fut pas pour me deplaire, mais j'aurais plutot formuler que Bon Scott est le meilleur chanteur de Rock jamais enregistrer. Mais bon, les gouts et les couleurs...Nous avons ensuite terminer dans un bar a 2 pas de chez nous avec une Belge Flammande jouant des Bolas.

 

4 heures du matin, Gui la marmotte part se coucher. Je reste dans le bar, terminant mes cartes de voeux sur un coin de table...a Pnom Penh.

 

Je leve les yeux et mon regard croise celui d'un petard Cambodgien tout vetu de blanc. Le sien est si profond qu'il m'oblige a baisser la tete, avec le sourire: "Le boulot est deja fait...j'aime."
-Tu veux jouer avec moi au Puissance 4?
-...OK, viens prendre ta rouste, reponds je.

Elle me rouste 3 fois de suite.
Je verifie l'heure et lui annonce que je vais me coucher.
-Je viens avec toi.

 

Sur le quart d'heure suivant, je lui ai repete 10 fois que si c'etait pour du fric c'etait meme pas la peine ca ne m'interessait pas du tout.
-Non non je m'en fous de l'argent. Juste toi.
Mouais...Juste moi. Et hier, juste qui?
Pas moyen de savoir si elle est vraiment sincere...surtout qu'elle a la facheuse manie de tchatcher en Cambodgien a tous les tuktuks qui passent. Je suis mefiant.

 

-Qu'est ce que vous vous etes dits?
-Ah euh....Il me demandait des nouvelles de ma mere...
-Ah ouais? Mais dis moi elle est connue dans le quartier ta mere pour que tout les gars t'en demandent des nouvelles!
-Ils demandent des nouvelles...de mon pere aussi...
-OK. Et comment il va ton pere?
Il va venir aussi pour me depouiller dans la chambre d'hotel en meme temps que tous ces cons de Tuktuks? J'etais a 2 doigts de le lui demander.

 

Comment savoir si ca pue le piege a la con dans ces ruelles sombres et sordides?

 

Un jour mon meilleur pote m'a dit:
-Si t'as un doute c'est qu'il n'y a pas de doutes.

 

Selon lui je devrais rentrer me coucher.
Mais une autre theorie pourrait etre: Qui ne tente rien ne sait rien, on verra bien, de toute facon c'est tous des nains. Et j'ai opter pour celle ci. 5h du matin. Nuit noire, ambiance sombre et peu rassurante, des zombies a chaque coins de rues. Je la suis.

 


Ou elle m'emmene? Elle me gave avec ses faux bisous, meme Ma Rosie en fait des mieux. J'ai toutes mes affaires de valeurs sur moi. Je regarde par dessus mon epaule, un bruit bizarre vient de retentir. Deux mecs sont poses dans un coin d'ombre, au bout de la rue. Pourquoi y'a pas plus de lumiere dans cette putain de rue?

 

Parce qu'ils ont pas de sous, connards.

-Il est ou ton hotel, bordel?
-Juste apres, juste apres. Detends toi.
Detends toi...mets toi a ma place connasse. De toute facon dans tous les cas y'a 2 solutions: Soit je lui pete le c... soit je lui pete la gueule. C'est decide.

 


Les deux mecs restent silencieux a notre approche. Alors que d'habitude ils te saoulent pour te refiler un truc.

-Hem hem....Et sinon....euh...tu fais quoi dans la vie?
-Je dors toute la journee et le soir je vais dans les bars.
-Fort bien. Tu...touches le RMI au Cambodge, non....?
Plus que quelques pas.

 


Celui de gauche se decale d'un demi metre sur le cote. Bien vu l'aveugle, comme ca tu es dans le noir  total! Bon...demi tour ou pas? Y'a pas l'air d'avoir hotel qui vive dans le coin. Putain, avec nos manies de pedes de prendre toujours une chambre pour deux...
Celui de droite est un des tuktuks qui squattent dans la rue tous les jours.

 

C'est un con.

 

Je suis sur les dents.

 

Y'en a un qui me touche a peine et je le...je le...je le...non, je m'arrache direct. Est ce que je gererais mieux la situation avec une clope au bec? Je lui en demande une, a Tya.

 

Elle ne repond meme pas.

 


Les deux gangsters echangent quelques mots rapides. Je vais les buter ces enfoires. Ouais, je vais me les faire. Et apres j'irais en taule au Cambodge, mon reve.
Qu'est ce qu'ils ont a attendre ces manges merdes! Putain barrez vous! Allez vous coucher, rentrez vos gamins, bougez vous le cul!
Je serre les poings, me preparant a toute eventualite.

 

Respire...respire...respire...
Putain! Illumination! J'ai totalement zappe de verifier si elle serait pas un travelot! Oh quel gland je suis! Ca c'est les Vodka Red Bull. Je lui attrape la main direct et me la fout sous les yeux.

 


Je reste comme ca, alors qu'elle hallucine, sous le regard des autres cons qui me scrutent de leurs yeux sombres. Sa main est minuscule, plus petite que la mienne. Verdict : NO L.B

 

Pour la peine je la lui baise et je passe devant elle. Confiant. Juste un peu. Le mec dans l'ombre se decale encore pour nous laisser le passage. Il fait sombre, c'est lugubre, c'est sinistre.

 


Je suis a leur hauteur, la ou tout peux arriver.

 

Quitte ou double, perds ou gagne, pose ou ramasse, marche ou creve.

 

Je suis a leur hauteur et le con de merde de tuktuk de droite sors la main de sa poche pour l'avancer dans ma direction.

"Degaaaaaaage tepu!!!" je manque de hurler.

 

Je fais un pas de cote et je m'apercois qu'il a dans sa main des capotes.
-You want condoms, sir?
-No. Aw Khun (merci).
Et on passe.

 


1 metre.
2 metres.
3 metres.
4 metres. Un bruit de pas derriere nous. Elle ne se retourne pas. Moi si. Ou il va ce con? Putain de putain. C'est une rue pourrie que j'ai en face de moi, pas un ecran d'ordinateur. Le gars ouvre une porte et s'engouffre dedans.

5 metres.
6 metres.
7 metres. L'autre dans la penombre se fend la gueule d'un seul coup, faisant meme sursauter la miss dont je n'ai (pour l'instant ;-) ) pas du tout envie.

 


8 metres.
9 metres. Penalty. Toute la misere du monde est sur les epaules de Zidane face a Buffon en finale de Coupe du Monde. Same same.

10 metres.
11 metres. 11 metres et un panneau lumineux annonce l'hotel. Sauf qu'il est pas lumineux du tout. Il marche plus meme, ce putain de panneau. Il est mort cet hotel.

On va bien voir. Elle entre dans la cour, moi derriere tel Johnny Depp dans Las Vegas Parano, toujours a matter partout, bon Dieu de bon Dieu.

 


Il est 5h01 et j'entre dans l'hotel.

 

Il est 7h39 quand j'en ressors, sourire aux levres, alors qu'il fait deja jour.

 

-Salut mon pote, il est a quelle heure le dernier bus pour Siem Reap?
-mmmm...mmm...quinze heures je crois......
-On se reveille a midi, ca te va?
Mich 21 s'est rendormi.

 

 

 

-------------------------------VIDEO--------------------BUS LAOTIENS--------------

 

http://media.putfile.com/Bus-Laotiens

 

 

 


 

 

 

Note: 5/5 - 3 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Par Nicodeloin
Le 17/12/2006 à 11:39:33
Mise en page je te chie dans la bouche.

Par maude
Le 17/12/2006 à 13:31:04
Coucou!
tu as raison c'est vraiment une page exellente!
je me suis régalée!
Suspence des plus grands,métaphores très originales....du foie gras!Donne toi à fond pour les autres pages et je te trouve un editeur!
J'ai eu peur,comme si j'y étais....enfin non mais j'ai eu peur pour toi!
Vivement la suite gros bisous!
Par Nicodeloin
Le 18/12/2006 à 15:30:53
Merci petite soeur....
Tu es gentille.


Par Nicky Larson
Le 17/12/2006 à 19:20:39
Paie ton angoisse pour se taper une partie de jambes en l'air en Asie!!! T'as dû la ravager la meuf après une telle montée d'adrénaline...

Come back sur le net pour moi. Je sais pas ce qu'elle voulait l'autre cruche; encore une meuf qui se prenait la tête pour portenawak.
J'ai raqué 60 euros dans le vent pour l'instant. Je joue mes dernières cartes. 3 semaines d'abonnement restantes. J'ai la pression!
Je communique actuellement avec une charmante jeune fille à coup de mails d'une longueur incroyable qui vont je l'espère déboucher sur quelque chose de tout autant incroyable. C'est très intriguant de découvrir des gens de cette façon... j'ai envie de la rencontrer physiquement, elle préfère faire durer encore un peu le plaisir... affaire à suivre!

Biz mon pote, et bien que je te fasse confiance là dessus, n'oublie jamais ta capote!
Par Nicodeloin
Le 18/12/2006 à 15:37:24
Putain c'est dommage mon greg pour la miss...tant pis, une de perdue...une de retrouvee...bon c'est deja ca...

Te fais pas de soucis pour l'hygiene du flux, je suis le chanteur de Elmer Food Beat.


Par joze
Le 17/12/2006 à 22:03:14
Topé mon gros, comment ca va dans ton bled j'esperes que tout se passe bien pour toi, je suis sur que tu va avoir plein de souvenir a raconter de ce voyage sinon ici c pas la casquette mais la cagoule qu'il faut mettre c le nouveau tube de michael youn! tu va peut etre entendre ca un de ces jours!. sur ce gros bizz et n'oublies pas FOUS TA CAGOULE DU NORD AU SUD DE L EST A L OUEST JUSQU A VESOUL
Par Nicodeloin
Le 18/12/2006 à 15:40:10
Hey mon gros jose, quand je rentre dans la boite magicien sur la photocopieuse je suis defonce et tout transpirant, asperger je remplis le reservoir....detective!

C'est bien trippant cette musique, comment tu vas sinon?

Donne moi des news par mail, excellent.

A plus mon gars et tope pour un Allo Apero a la prochaine rentree...




Par ben
Le 18/12/2006 à 07:49:59
Coucou mon nico le tireur d'elite comment va???
sympa le petit récit juste pour tirer un petit cul en blanc ta du flipper quand meme et tout ca pour mettre une cartouche !!! TOI TU EN VEUX!!!!
alors as tu reussi a avoir la date et l'heure de d'arriver du mich 21 en france !!

Si tu es gentil je te laisserai peter la geule a un tuck tuck

non je deconne aller bonne route pour le retour

bisous et bonne bourre
Par Nicodeloin
Le 18/12/2006 à 15:42:17
Non non j'ai pas eu si peur que ca...
J'ai juste tester un truc plutot thriller, si je peux me permettre...

Et non j'en voulais pas tant que ca...j'ai plus 18 ans tu sais, je me fais vieux et c'est plus trop de mon age ces conneries...mich ne peut que confirmer...

Bon le facteur il faut lui mettre une branlee.
Par ben
Le 18/12/2006 à 15:44:33
ecoute moi je lattend est ce ke c'est pa un tuck tuck qui c'est barré avec le colis ???
Par Nicodeloin
Le 18/12/2006 à 15:50:49
Ben ecoute je l'avais laisser dans un hotel avec le courrier de l'hotel...je sais pas ce qui a pu arriver...

Comme dirait Roro, c'est tous des connaaaaaaaaaaards.




Par girl friends
Le 18/12/2006 à 18:22:06
salut
tu savai que tu allai t la faire celle la bernabé!!!Osinon tou va bien la sui encore en stage on fai des connerie c bien marren mai avc moderation comme lalcool
bon fait gaffe au yeux brider et leur face de citron
aller a+
Par Nicodeloin
Le 19/12/2006 à 14:35:07
T'es un fou toi...
Tu me fais rire.



Laisser un commentaire