Liberté au Sud Laos

11/12/2006 - Pays : Laos - Imprimer ce message



On s'arrache de Savannakhet. Faits marquants: Les 2 armes lourdes contre un  mur de la Guest House et l'entame de "Stupid White Men" de Michael Moore.
Un Check out, une marche avec les sacs, un tuktuk, une négoce, un autre tuktuk, une autre négoce, une boude, une autre marche
et une trop longue attente. Un arrangement, un trajet, trop court le trajet Tuktuk tu nous a pris pour des billes, une explication, le ton monte, va te faire foutre tuktuk. Putains de pauvres, c'est comme ça qu'on les appelles quand ils nous baisent.
Un bus, encore, un trajet long, encore, et enfin un espèce de Ferry en bois pourri mais qui a valu son cliché.
Nous voilà à Champasak.
-Qu'est ce qu'il peut bien y a voir à faire? demande je à Mich.
-Y'a les ruines d'un temple.
-Les temples bouddhistes c'est comme les Pyramides Incas. Quand t'en as vu un...tu les as tous vus!




Champasak, si si c'est possible. La phrase favorite du gérant de la Guest House. Je parle Francais un petit peu et je me marre sans arrèt. Peut être parce que j'ai pas moins de 3 homos sous mes ordres. Ou bien parce qu'avec la technique du  "Si si c'est possible, j'inscris toutes vos consommations sur la note et vous payez en partant", il peut etre sur de se faire du pognon. 2 bouteilles de Whysky, 10 canettes de Cola, des casses croutes à n'importe quelle heure et j'en passe, ça nous a fait mal aux fesses quand on a sorti le chéquier.
L'échiquier devenu traditionnel fut également de sortie pour mettre chacun, dans la joie et la bonne humeur, une branlée à
Paul de Carcassonne. Un infirmier en fin d'étude qui nous a appris un paquet de trucs sur le médical en général. Pas un mots sur les 2 filles qui l'accompagnent.




On peut trouver dans ce pays des oeufs fécondés. Ils sont de couleur blanche comme les oeufs de cailles mais une tête avec un mini bec apparait si l'on casse la coquille. Ca se croque, un peu comme un Bounty.




Le problème qui se pose à nous maintenant s'avère financier. La caisse commune n'est plus que l'ombre d'elle même et nos réserves personnelles s'effritent à coup de cigarettes pour l'un et d'Internet pour l'autre. La prochaine destination a pour nom Si Phan Don, plus connu sous le sobriquet " Les 4000 Iles ". C'est un amas de nombreux ilots que le Mékong sépare les uns des autres. Et c'est la Zone. Pas d'électricité et des doutes sur l'eau courante. Passage obligatoire dans le sud si l'on veut voir des dauphins d'eau douce. Avant de se rendre là bas il serait plus judicieux de tirer de l'argent ou d'en faire changer car ils sont encore au troc, connaissent pas Western Union. Une seule solution, remonter d'une centaine de bornes au nord jusqu'à Pakse, capitale de la Province. Une nuit et ça collera avec notre nouveau planning.




Bonjour Pakse, il est 14h.
-Aujourd'hui est un jour férié, Sir. Toutes les banques sont fermées.
-Dans ce cas là on va prendre...2 Lao Beer.




Le ver 7h30 pour faire coup double, 8h30 Banque - Bus 9h30. Coup réussi même si j'ai fait un caca dans la banque à cause du gars qui me collait trop au cul dans la file d'attente. Journée de merde? Faut croire. On s'embrouille avec un Tuktuk qui nous a baisé, c'est des hyènes dans le sud. Pays différend même histoire, hein Dalton...
Tendus comme des strings, on se retrouve dans un endroit pourri à attendre un moyen de locomotion moins onéreux sous un
soleil à faire fondre des bougies. Et c'est à ce moment précis qu'il faut faire le point. Le point sur une chose qui est quotidienne pour les uns mais secrète pour les autres: Le négatif du Voyage.




Une belle photo, des rencontres sympas, un continent traversé, de jolies histoires. C'est génial.
Un énorme sac à dos qui prend la poussière, ça l'est déjà moins. 1 km de marche avec l'attirail complet est un calvaire pour
le dos et les épaules, sans parler de la crasse accumulée sur les sacs et en particulier sous les épaulières, se chargeant en 10 minutes de colorer de crasse une chemise blanche ou un maillot de l'OL au numéro 28.
Une règle à ne pas transgresser: Les jours de trajets, ne porter que du noir. Je dirais même qu'en Voyage et surtout en Asie
où c'est cradingue partout, il faut oublier le blanc. Par contre, porter du noir dans un bus bondé, où l'on est bloqué entre une grosse qui dort avec ses 2 bambins sur les genoux et une fenètre sans rideaux nous laissant au bons soins des UV, c'est devenir une éponge en 10 minutes. L'hygiène n'est plus du tout la même, plus de coups de peigne ou très peu, d'une part parce que le temps manque (forcément, mieux vaut aller visiter le temple d'à coté que dépenser 10 minutes à se mettre du gel) et de 2 parce que la chambre n'a pas de glace. La brosse à dents stagne au fond de la trousse de toilettes et 10 minutes sont nécessaires pour nettoyer cette dernière lorsque irrèversiblemment, le shampoing s'est ouvert, créant une couche poisseuse autour du déodorant quasiment vide que tu ne peux trouver seulement dans les grandes villes.
Tandis que les "malchanceux" en France dorment tous les soirs dans LEURS lits, avec LEURS habitudes et LEURS coussins, c'est
un matelas diffèrent tous les 3 jours minimum avec en prime un traversin qui ne sait même plus combien de poux il a au palmarès. Lorsque la tête s'éloigne de l'oreiller en même temps que chante le coq des voisins, qui mériterait selon toi de rotir en Enfer pour "Irrespect du sommeil", lorsque cette même tête se dit qu'elle n'a jamais demandé a être la caisse claire de Phil Collins tout en sachant néammoins que la chambre doit être libérée dans 15 minutes, cette tête là ne reflechit pas et enquille les fringues avec les pieds dans le sac parsemé de puces et de bestioles en tout genre. ET cette même tête fait la tête lorsqu'il faut s'habiller décemment et que la seule chose qui ne soit pas froissée est le pull-over oublié et inutile au fond du sac. Même au fond du sac, il n'a pu éviter d'être contaminé par la nauséabonde odeur provenant du linge sale enfermé tout en haut de la pile dans...un sac en plastique. Se retrouver à 4 pattes dans le noir à chercher le dernier sous-vêtement propre qu'il te reste est classique, comme l'est le fait de laver à grande eau le petit linge parce que ce putain de dernier sous vêtement a disparu Dieu ne sait où et que ce soir, t'es niqué, tu ne sortiras qu'avec un short et 2 ceintures.




On aimerait boucler les notres mais le tuktuk n'en possède pas. De toute façon on peut pas, on est les uns sur les autres à l'arrière, entre une dizaine de Laotiennes des champs portant d'innombrables sacs de légumes et 2 Israéliens. 2 Gros bourrins. Quand on dit que les juifs sont radins...c'est pas faux. Ils se battent pour le moindre centimes. Ici en l'occurence ils avaient raison car c'est l'endroit le plus touristique qu'on est vu sur notre parcours Laotien et les locaux essayent de nous faire cracher un maximum de pognon. Avec leur accent prononcé:
-J'ai payé pour aller à Donedet et ici ce n'est pas Donedet. Tu m'as ammené au ferry pour Donedet alors qu'il y a un pont
pour y aller, à Donedet. Je vais pas payer encore un ferry alors que tu m'avais dit que tu nous emmenais à Donedet.
Des bons bourrins comme j'aime. Ils ont poussés loin la confrontation pour avoir une remise tandis que nous 2 accompagnés de
Hervé, un Français vivant aux States rencontré sur la route, nous sommes contentés d'un: "OK, tu veux qu'on paye le ferry, on va le payer le ferry pour Donedet. Combien? 1.5 dollars US. Pfff, tiens je t'en files 3. Prend, rien à foutre on vient de France on est riches. Des tuktuk je peux en acheter 15 comme le tien, te faire conccurence et cramer ton business. Tu veux ma carte bleue aussi? Mon passeport peut être? Au fait ne t'enflammes pas, les 3 dollars c'est un ticket pour moi et un pour mon pote.
Donedet, nous voilà. De l'electricité simplement quelques heures par soir et des bungalows dégueulasses pour hébergement. Pas
d'eau le 1er soir dans la salle de bains ignobles, stoppant net le dillemme "Je suis assez courageux ou pas?"
Original Sunset est le nom de la Guest House fammilialle tenu par le grand frêre un peu trop gentil pendant que ses soeurs
sont en cuisine. C'est dommage que les seuls mots d'Anglais qu'elles connaissent soient " Hello, Thank You, Bye, Beers et Handsome Man". C'est dommage parce que c'est rageant. C'est rageant parce que c'est impuissant. C'est dommage parce que c'est de la fleur locale et que ça n'a pas de prix. Nos voisins de bungalows sont Israéliens, y'en a de partout par ici. Notamment la petite sirène Ady qui a fait le bonheur du pécheur de thon au T-shirt vert.
Vélos, cascades, Happys Pancakes aux herbes et autres parties d'échecs, les 3 jours ont défilés sur le son de l'allégresse et 
 sur le chant de la générosité plantative Laotienne.
Rencontre importante le 2eme soir avec Mathieu de Toulouse, photographe. J'ai vu ses clichés, un pro. Un tueur. Il peut
revenir en France, faire des expos et vendre ses photos. Il s'est penché sur mon modeste appareil et a étudié chaque cliché, me commentant au fil des photos les bons et mauvais points, m'apportant simultanément de précieux conseils. Certaines de mes photos pourraient se vendre. Je veux bien. En tout cas c'est une voie qui s'ouvre sur le coté et elle n'est pas négligeable. De retour en France je m'achète un appareil haut de gamme avec écran découpé pour utiliser la règle du chiffre d'or.




Discussion suivi d'une mise en pratique intéressante alors qu'un autre Français complètement fait méprisait et raillait nos dialogues.
Quel manque de respect! Quel toupet!
"Si ca te plait pas, mon brave, rien ne t'empèche de tourner la tête, de te boucher une oreille et surtout de nous foutre la
paix."
Baltringue.
Ces iles sont incroyables: Des poulets en liberté qui trottinent entre les chiens qui dorment au milieu des sentiers de terre
faisant office de rues pendant que des cochons essayent de communiquer, attachés à des troncs d'arbres. Les gamins se balladent à poil, machette à la main essayant en vain de trancher le cou aux coqs qui croisent leurs chemins.




Allez zou, 3 nuits, ca suffit. Le soleil cogne trop sous les toits en taule et les Milk-shakes à la banane ou l'ananas ne suffisent pas à nous désaltérer. Et puis la politique de droguer le touriste pour le garder au maximum est quelque peu déplaisante. Plaisante et déplaisante. On s'en va, fait pas la gueule tu la reverras, de toute façon elle nous accompagne jusqu'à la première grande ville du Cambodge. On se lève encore une fois tot pour attraper un minibus conduit par une burne qui nous amène jusqu'a la frontière.




On sort du Laos, Kop Chai Lai Lai et nous voici au Cambodge. Et bien non, quelques centaines de mêtres constituant un No Man's Land séparent les 2 postes frontières.
J'ai suivi avec intérêt l'histoire du passeport de l'Israélien Jonathan. Il l'avait laissé au manager de la Guest House qui
devait se charger de lui préparer à l'avance le VISA Cambodgien. Or, demandant qu'on lui rende son passport la veille de son départ, il se voit répondre que ce dernier est à la frontière. Pourquoi est il à la frontière?
Il faut qu'on le lui ramène, car ce garçon juif très croyant, qui vient tout juste de terminer ses 3 années d'armée imposées
par le gouvernement de son pays en guerre, ne craint qu'une seule chose.
La copie de son passeport .
On lui répond qu'il pourra le récupérer demain à la frontière. Ce qui fut vrai, il lui fut rendu alors que rien n'avait été
rajouté sur son passeport (censé être nouvellement habillé du VISA Cambodgien)
Comment se faire du blé?
Copier le passeport d'un Israélien et revendre les faux aux Palestiniens qui pourront alors entrer librement en Terre Sainte
via une autre frontière et se faire dynamiter dans le bus 34. Celui menant à la Sinagogue. Il faut des contacts pour établir une telle transaction. Et qui peut avoir de tels contacts facilement? Des hommes de gouvernement.
Voilà ce qui, selon moi avec très peu de doutes, va se passer pour le passeport de Jonathan, juif pratiquant de Tel-Aviv.




Good Morning Cambodia.

Note: 5/5 - 1 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Par ben l'impatient
Le 11/12/2006 à 13:07:40
bon la nico ca va vraiment plus !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

le facteur n'est toujours pas passé et de plus je vient voir ton blog
youpi un nouveau message et la jarrive RIEN le néant
c'est quoi c'est blague !!! demain sans faute je veut photos et commentaires sinon je vais te cherhcer par la peau des fesses !!!


bisous a+

Par Mat
Le 11/12/2006 à 14:05:02
Je suis d'accord avec Serge!!!!!
Byz

Par maude
Le 11/12/2006 à 14:05:53
Et ben moi aussi j'ai eu une mauvaise surprise!
Bon et bien j'espere que tout va bien et qu'il y aura bientot de quoi lire et se marrer un peu!
Bisous

Par michdesroutes En roots !
Le 11/12/2006 à 14:35:30
on dirais bien que monsieur est busy busy, qu'est ce que ca cache ?
Par Nicodeloin
Le 12/12/2006 à 15:14:49
Ou est Ady et sa bande de Jerusalem, merde?!


Par Nicodeloin
Le 11/12/2006 à 14:37:24
Ca arrive...mais rien de transcendant hélas.

Par maude
Le 11/12/2006 à 16:43:59
et ben j'attends avec impatience tes nouvelles photos professionnelles!
bisou
Par Nicodeloin
Le 12/12/2006 à 16:10:05
Bisou ma petite cherie tu me manques


Par Jean Michel Jarret
Le 11/12/2006 à 22:18:42
Je me tiens au jus de loin. En espérant que tout se déroule bien pour toi. Take care.
et bonnes fetes.

Par Nicodeloin
Le 12/12/2006 à 15:18:39
Merci beaucoup mon gars.

Te souhaite pas bonnes fetes car c'est en voie.

Je te fais confiance.

Take care toi aussi.


Par ben
Le 12/12/2006 à 08:35:33
pas tro tot c'est commentaire

je deconne mon petit nico
jai envoyer des photos a mich demande lui d'en voir deux ou trois tu rigoleras bien !!!!en route pour le cambodge alors

jattend la suite

bisous
Par Nicodeloin
Le 12/12/2006 à 15:22:57
Ah ouais elles sont cools on vient juste de les voir...
Par Nicodeloin
Le 12/12/2006 à 15:37:55
Tu as une protuberance anale dans les poils de ta raie.

Assez rare et immonde pour etre notifié.
Par ben
Le 12/12/2006 à 16:20:35
je vois pas de quoi tu veut parler !!!!

Mais si tu savait comme c'est dur la pêche vers chez nous tu comprenderais tout de suite !!!!

aller a plus


PS: joli ADY




Par Oliv DI
Le 12/12/2006 à 13:14:28
cambodge...alala....
Par Nicodeloin
Le 12/12/2006 à 15:41:42
Ouille ouille ouille mon grand...c'est du tout bon les temples d'Angkor!


Par ben
Le 14/12/2006 à 08:18:05
Salut l'ancien ca va ? koi de neuf

Aide moi stp nico , donne moi le jour et l'heure exacte de larrivée du mich a paris ca serait fort aimable de ta part de donner ce petit renseignement


bisous bonne route
Par Nicodeloin
Le 14/12/2006 à 08:58:24
Je tache de me renseigner discretement.
Par ben
Le 14/12/2006 à 08:59:25
merci
Par Nicodeloin
Le 14/12/2006 à 09:05:35
De nada




Par lhe watermelonking
Le 09/01/2007 à 15:56:50
c'est tout ca qui le charme du trip mon ami
tout c'est petit choses qui font sourir quand on les lit en aussi quandf on les vit ,oas toujours mais on rigole
salut vielle chausette
carrie on ton delire
Par Nicodeloin
Le 09/01/2007 à 17:13:26
N'oublie pas que je serais toujours le mec qui te foutras le pied dans une pasteque, mec!



Laisser un commentaire