Les Droits de Dame Nature

15/01/2007 - Pays : Australie - Imprimer ce message

On se lance quand même dans une marche de 2 heures pendant une éclaircie qu'on espère relativement longue.

Afin de préserver totalement le parc naturel, les petits trajets de randonnée se font le long d'un pont en bois d'un mêtre de large sur 30 centimètres de haut aménagé à travers les champs, forêts et clairières (y'a de ces clairières mon Benoit, tu aimerais... ;-) ) et destinés à éviter toutes foulées humaines sur cette fabuleuse flore. Dans la même idéologie, le nombre de véhicules empruntant l'unique route du site est fortement limité et il n'y a aucune poubelle sur le parc, obligeant chaque personne à trimballer ses déchets alimentaires et détritus hygiéniques.

Autant dire qu'il faut pas se choper une gastro à 8 bornes du camping.

 Nous c'est la crève qu'on a chopés. Forcément, finir au pas de course sous le vent glacialqui accompagnait la traditionnelle pluie, y'a de quoi vous rendre aphone. Ca serait dommage parce que Mich 21 me fait mourir de rire à prendre l'accent des manouches dès qu'il ouvre la bouche :

-Oh frangin Joseph, j'vas t'montrer c'que c'est qu'être un Collère, mange ta ganache et r'files moi d'la ferraille, j'vas t'payer à la barre de fer...

Si j'arrive à améliorer mon piteux accent belge, on va pouvoir se faire des sketchs...par telephone. 

La nature a tout les droits ici. Elle a repris ses droits dans cette partie centrale de la Tasmanie. C'est même à se demander si elle les as un jour perdus. C'est la Reine, c'est elle qui décide.

Aujourd'hui je vais donner gracieusement un rayon de soleil et dès que ces touristes auront pointés leur peau déjà protégées de crème solaire, je pose un contre pied et BADA BOUM ! je leur arrose la ganache.

Je doute néammoins qu'elle décide du prix de 4 dollars les 150 centilitres de flotte mais si c'est elle qui a bien voulu mettre un wallabie sur mon chemin je la remercie. Il ne bougeait pas, nullement apeuré, grattant le sol de ses petites pattes recroquevillés, juste devant l'emplacement C5.

 -Un Kangoo...kangoo...kangoo...

-Rouh ! me répond un énorme corbeau derrière moi.

Take easy l'corbeau, faut pas surprendre comme ça.

 

Mon premier kangourou !

Bon, pas un vrai car seulement un wallabie (mini kangourou) mais il va pas échapper à mon écran découpé!

J'ai pas mon sac.

Putain, un coup de Dame nature.

Je fais des bonds de Cabri dans la gadoue jusqu'à la tente, je plonge à travers la moustiquaire pour me réceptionner dans les saucisses du diner et je repart dare-dare photographier la bête, qui a du en voir d'autres tellement je peux l'approcher.

 

Je peux donc m'endormir avec le sourire, emmitouflé de 3 épaisseurs dans mon Quechua, à 1000 mêtres d'altitudes.

-Elle a bien marché ta technique de dormir à poil dans ton sac?

-Non frangin, j'as tellement eu froid qu'j'à mangé mes morts...

 

Et même si l'on se trimballe une toux de fumeurs accompagnée d'une armée de 12 chats dans la gorge, on a mangé un ciel bleu et une randonnée d'environs 6 heures en ce lundi 8 janvier. Les chemins étaient souvent dangereux mais ce fut le prix à payer pour surplomber le magnifique cadre composé du Dove Lake et des sommets environnants.

 

Selon l'un des 2 motards Australiens rencontrés au camping, plus chaudes sont les journées et plus fraiches sont les nuits. Il a raison. Surtout si une pluie se joint à la fête nocturne.

Quoiqu'il en soit c'est notre dernière nuitée aux Cradle Mountains car la rencontre de Fiona, Australienne trentenaire, nous assure un moyen de transport moins onéreux que le bus.

 

On part donc en direction de la Cote Est et plus précisement la ville de Strahan, où l'on y retrouve au camping nos amis les vieux motards qui nous changent du sérieux de Fiona. Une seule nuit à Strahan où l'on ne sera pas passés inaperçus, faute au Shiraz De Bortoli.

On reprend la route avec la conduite d'homme de notre chauffeuse, qui doit surement nous trouver un peu gamins à cause de nos fous rires inexpliqués...et inexplicables.

Elle nous a menée jusqu'au "Lake St Clair" aprés un stop dans un endroit magnifique accessible seulement après 1 h de marche: Au sommet d'une étroite falaise se trouvait un panorama à 360 degrés offrant une vue époustoufflante sur un tapis de verdure composé de 1000 gammes différentes ainsi que d'horizons dessinés de montagnes.

5 minutes de silence ont étés naturellement observées devant l'epoustoufflante beautée. 5 minutes pendant lesquelles aucun de nous n'a soufflés un mot. 5 minutes qui auraient pu durer le triple si un pet n'avait pas déchiré le silence.

C'est un vrai mec, cette fille.

 

On lui donne son argent, on la remercie pour tout et on descent au camping du "Lake St Clair" alors qu'elle se rend dans un hotel en ville. On y re-rencontre nos amis motards, tout juste sortis du bar et nous promettant de nous payer un coup de rouge le soir.

-Chacun son tour, les jeunes!

-OK. Il fait plus chaud ici qu'aux Cradle?

-Ca dépend de combien il reste dans ton flacon.

 

Le rouge étant dégueulasse, j'ai laissé Mich défendre seul les Français face à un gros con de nationalité Britannique.

-Quelle opinion les Français ont sur les Anglais?

-Je pense pas que la plupart des Français se basent sur la nationalité des personnes pour les juger, du moins pas ceux qui voyagent.

-Parce que nous les Anglais on pense que vous les Français êtes des batards.

-Ah oui? Et bien nous on ne pense pas que les Anglais en sont, par contre je suis sur que toi tu en es un gros.

 BRAVO mon canard! KO technique, j'aurais pas fait mieux.

Un beau ciel bleu pour nous souhaiter "Good Morning", on souhaite bonne route à Kim et Greg les motards qui s'en vont, et à la revoyure! (1 partout entre Greg et moi aux échecs, faut faire une belle...)

En avant pour une rando de 6 heures qui nous mène sur un mont dont la dernière moitié d'ascenscion relève plus de l'escalade que de la marche. Des énormes rochers en pente raide à perte de vue, le genre d'endroit où il ne faut pas s'aventurer tout seul parce que si tu chutes c'est une blessure au minimum et étant donné que les seuls êtres vivants qu'on a croisés ici sont des corbeaux, il est fort possible de rouiller ici un paquet d'heures.

 

Et pourtant l'un de nous est monté seul jusqu'au sommet, alors que l'autre attendait son retour, bras et jambes en croix sur un gros rocher plat. Coup dur lorsque mon corp m'a fait une demande urgente de sucre et que nous constations que la dernière barre céréalière me revenant avait mystérieusement disparu du sac.

La fringale du sportif frappe le randonneur déchu, j'ai eu 1000 fois le temp de jouer avec l'écho.

 -Bon sang t'as mis 20 piges, je me suis inquiété, soit il se pignolle soit il a le nez entre 2 pierres!

-T'as la clé du fourgon, frangin? J'en a marre de marcher...

 

Le retour fut silencieux mais juste avant le coucher du soleil 1 hérisson et 3 kangourous (des vrais cette fois ci) furent aperçus. Ils ont pas été d'accords pour se faire photographier mais ça y est, c'est validé. Ca saute haut ces bestioles. Il existe plus de 40 variétés de kangourous, dont le "Grand Rouge". On le trouve dans le nord du pays et c'est le kangourou qu'il vaut mieux éviter.

C'est celui qui boxe.

Il atteint la taille de 2 mètres et possède des bras surpuissants qui peuvent facilement terasser n'importe quel bucherons. Il y a déjà eu des hommes tués par des "Grand Rouge". Ca fait flipper ces histoires.

 Tu imagines tu te ballades peinard en rando, tout seul avec ta gourde (bouteille d'eau pour éviter toutes mauvaises interprétations) et tu te retrouves nez à nez avec 3 kangourous taillés comme l'Incroyable Hulk mais version rouge, en train de se faire un tournoi de bras de fer.

 

Solution A: Tu fouilles dans ton sac, te frappe le front comme si tu avais oublié quelque chose et repart d'où tu es venu à petits pas.

Solution B: Tu négocie le passage sur un bras de fer en 2 manches gagnantes.

Solution C: Tu grimpes illico sur le premier arbre, 5 mètres de haut suffisent, et tu attends que ça se passe.

Solution D: Tu sors une cigarette ou un harmonica, ça dépend quel Sergio Leone tu préfères, et tu tentes sereinement un slalom.

 

Réponse A: Ne JAMAIS se frapper le front devant un "Grand Rouge", il va prendre ça pour un jeu et voudra faire la même chose...sur ton front.

Réponse B: Ca les fera rire, c'est déjà ça. Ils te trouveront sympa et se contenteront peut être juste de te casser les fesses.

Réponse C: T'as déjà vu un kangourou dans un arbre? Si oui tu confonds avec le koala. Peut etre la meilleure, en plus quand tu as fini toute ton eau tu peux leur pisser sur la gueule en les houspillant "Mais ils sont oùùùù???!! Mais ils sont oùùùù???!! Mais ils sont où les kangourous ?!!!"

Réponse D: T'as fini le paquet de cocaine, toi....

 

1h30 du matin, je n'arrive pas à dormir, tout nu dans mon duvet qui me servait de lit j'avais le rouge aux oreilles et le MP3 à la main. Les secondes silencieuses de transition entre "Kicked in The Teeth" d'ACDC et "Au Suivant" de Brel me permettent d'entendre la fermeture éclair de la tente.

C'est marrant, me dis je, qu'il sorte pisser maintenant alors qu'il ronflait il y a 10 minutes. Par pur hasard, je me retourne et je constate qu'il a toujours l'air d'un cosmonaute, sa bouche ouverte et son nez restant les seules choses dépassant du sac de couchage.

Mais alors, sacrebleu...qu'est ce donc?

Je m'asseoit et ote les ecouteurs.

Ca gratte, ca fait du raffut à l'entrée de la tente, il fait nuit noire je n'arrive pas à distinguer si c'est à l'intérieur ou à l'extérieur.

De nouveau le bruit de la fermeture éclair.

Oh là ! Oh là! On essaye d'entrer ! C'est peut etre un campeur bourré qui s'est trompé de tente...ou bien le gérant du camping qui vient de s'apercevoir qu'on fraude la nuit.

 -Hey, who is here?!

Pas de réponse, ça continue de faire des bruits bizarres, et ca n'a pas l'air de vouloir s'arreter.

Un "Grand Rouge"?

Si je sors je lui mets une branlée.

SI je sors...

 Bon, c'en est trop. Je prends mon courage à 2 mains et...le secoue très fort.

-Guillaume!! Guillaume!! Réveille toi, y'a une bête!

 

10 secondes plus tard, ce brave bourguignon de Poncey-les-Athées est nez à nez avec une grosse boule de poil noir qui a la tête dans notre sac de bouffe. Il chope sa lampe de poche et balance 2 ou 3 droites sur le museau du possum (de taille septuple comparé à ceux vus à Darwin en aout!) qui a réussi à ouvrir la tente et à bouffer en 4 endroits la boite de barres céréalières.

Ah ben voilà pourquoi il y en manquait une!

Cet enfoiré doit vraiment avoir les crocs parce qu'il ne veut pas dégager. Je viens à la rescousse à coups de guitare tout en cherchant mon appareil photo. Victoire, après une courte lutte, il s'en va faire chier une autre tente.

Je pose un cadenas sur les 3 zips de l'entrée et on peut dormir tranquille, lui le sourire aux lèvres:

-Comme t'as flippé frangin!

-Tais toi, y'a des BedBugs dans ton duvet...

 

Pas eu peur, juste qu'en Aout dernier on s'était répartis le boulot: Les embrouilles avec les humains sont pour moi et lui s'occupe de celles avec les animaux.

 

D'ailleurs en y réflechissant ca devrait être l'inverse.

 

Profitant à fond de ces derniers jours de voyages, il part marcher le lendemain tandis que je préfère épargner à mes pieds une ribambelle d'ampoules et la puanteur des Adidas.

Et puis le blues du randonneur...aussi...

 

Le blues. Demain nous allons à Hobart, capitale Tasmanienne. Nous ne le savons pas encore mais nous allons vivre la pire période de notre voyage.

A 6 jours du départ de Guillaume, Le Drame.

Impensable et énormissime, l'accident bête.

La Merde avec un putain de grand M.

 

C'est la première fois que je vois mon ami en sanglots...

 



Etapes :
Cradle Mountain
Note: 5/5 - 1 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Par Nicodeloin
Le 15/01/2007 à 04:09:09
Recencement de l'année 2007:

Comme la populasse Francaise, un recencement des visiteurs de ce blog va etre effectuer par l'equipe dirigeante de l'hebergeur Kikooboo.

Je me charge donc de demander à toutes personnes lisant ceci de laisser juste un commentaire avec son nom.
Tout simplement.

Tout sera dans mon interet alors je vous en remercie. Y'a peut etre moyen de gagner quelque chose en plus.

Bisous a tous
Nico

Par Mich
Le 15/01/2007 à 05:47:55
Vas y frangin on va gagner de la ferraiiiiillllllllllle !
pis quoi on est pas des pd !
A plus les poullettes et amateurs de clairieres,de jeter de pierres, de baises mal isolées, de trampolinne,de voleur de caution,de grosse guitare, d'encarta, de bal de conscrit, de tunisie, de foutage sur la gueule en famille,de grands rouges, de litterature deratente de nicodeloin et de ferrailles bordel !

Par ben le diable de tasmanie
Le 15/01/2007 à 08:18:43
trouillard nico

je ferai une suite apres car je lit la suite des message

Par Ange
Le 15/01/2007 à 15:43:21
Salut !
Je laisse donc un commentaire pour ton recensemment et donne des news plus tard. Avant je finis de lire tes e=aventures .
Bises.

Par maman
Le 15/01/2007 à 22:38:03
kikou nico tu as vraiment du courage dures aventures quand meme.j espere que pour les sacs vous etes alles voir les flics.si loin avec si peu ,quelle galere.ca fait du souci tout ca fais attention a toi .bisous

Par eve
Le 16/01/2007 à 11:36:09
Je viens regulierement voir votre carnet.Je vous suis depuis des mois, malgré que quelque fois j' ai du mal a capter le langage.En tout cas je trouve extraordinaire votre aventure et je ne peux plus vous lacher!!!!

Par chrisf
Le 16/01/2007 à 16:58:25
tu vois pourquoi tu t inquietes! on est plusieur a fond!!! Salut Eve!

Par Ta Princesse
Le 16/01/2007 à 21:17:36
Et oui, tjs là quand il le faut !!
Tu as vraiment trouvé des endroits magnifiques qui font vraiment rêvés !! Tu en as de la chance.
Super, les kangourous, j'ai bcp aimé le passage où tu en parles, j'ai bien rigolé. Pense à moi la prochaine fois que tu en verras un !!
Pleins de gros bisous pr toi. A bientôt

Par maude
Le 17/01/2007 à 18:59:02
trouillard!
meme Rosie n'aurait pas eu peur!

Par Mat
Le 20/01/2007 à 01:15:48
Un petit bonjour en passant, recensement oblige...
A bientot

Par fred
Le 21/01/2007 à 22:17:40
salut nico et tant mieux pour ton sac...

il faudra que tu penses à raconter toutes ces stories à fusillier et à hillaire à la prochaine rentrée!lol

bonne continuation
Par Nicodeloin
Le 04/02/2007 à 01:21:08
Je t'ai pas oublié mon petit prof !

Tu leur raconteras pour moi, je suis pas sur de les revoir...

En attendant,je vois qu'il ya peu de gens qui ont lu cette page...lol./



Laisser un commentaire