Le Vol

05/10/2009 - Pays : Canada - Imprimer ce message
Après ma job, je rentre chez moi. Il est 15h27 en ce vendredi 31 juillet 2009 quand je salue Louis, mon colloc. Je descends dans ma chambre et à peine entré, je sais qu'il y a une couille. Il manque du bordel, genre des fils à côté de mon lit. Mon netbook est toujours sur ce dernier. Là, il n'y est pas. Quelqu'un est donc venu et l'a déplacé.
Je fouille ma minuscule piaule de fond en comble et le coeur battant, en moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire. Tellement c'est petit et tellement y'avais plus rien. Tout ce qui a de la valeur marchande a disparu : Mon netbook, mon appareil photo vieux de 20 jours également, 2 de mes sacs.

Je vais voir Louis, j'apelle Michael et Mikhala. Mes 3 collocs ne savent pas ce que sont devenus mes biens les plus précieux.

Un policier arrive 1h plus tard, il est très sympa. Ça fait plaisir.
Je lui explique qu'un bout de weed ainsi qu'un paquet de feuilles à rouler ont disparu aussi, avec en plus 60 dollars US.
Il m'explique que ça pue l'itinérant, parce que y'en a un paquet dans le coin, que c'est la plupart du temps eux qu'ils arrêtent en possession d'objets volés.

En tout cas, après avoir effectué mon enquête personnelle, le constat est pour moi le suivant: 80% de chances que ce soit un junkie,clochard, ou gars de la rue, 20% que ce soit quelqu'un d'autre.

Itinérant qui pue ou business woman qui sent bon, le constat est le même : C'est perdu et bien perdu.

1000 dollars canadiens de matos et foule de souvenirs, et tous mes documents. Et mes photos pour le concours, ENCUUUUULÉ !!!

Désolé, ça vient du coeur mais c'est vulgaire, c'est vrai. RIIIIIIEN A FOOOOOUUUUUTRE !!!!


J'ai envie d'un seul coup de tuer tout le monde. Je me calme en écrasant la fille d'ostie d'mouche à mârde qui squatte ma piaule depuis ce matin. 81% pour l'itinérant.

Je pleures pas mais j'ai la mort. Et c'est giga la merde.
C'est vraiment pas bien de faire des choses comme ça. Ca manque d'éducation ou ça a été trop curieux sur la drogue.

Une fois le flic parti, je troques mes tongs pour mes baskets et m'en vais checker les robineux quêteurs du quartier. Je connais 2 ou 3 spots non loin des stations de métro qui grouillent de types comme ça.

Je fais des tours jusqu'à ce que la nuit tombe, à en oublier de manger. Et j'ai déjà des pistes.
Je vais voir tous les gars susceptibles aux premiers abords d'être SDF ou junkie. Je leur offre une cigarette, je discute vite fait du temps dégueulasse qu'on se tape cet été et je prétexte être à la recherche d'un appareil photo pas cher à acheter. Pour d'autres, je demande d'abord l'ordinateur portable. Certains ne savent pas où je pourrais trouver ceci ailleurs que dans les shops de prêteurs sur gages (j'ai pris soin d'appeler toutes les boutiques du quartier et d'un peu plus loin), alors que d'autres me donnent des rencards le soir même dans des endroits divers mais toujours mal famés.

Ben oui, j'y suis, et à l'heure qui plus est. Et j'attends ces trous d'cul une demi-heure avant de les voir se pointer.
Question :  Pourquoi je me fais chier la vie ?
Parce que si je prends la décision de ne pas lâcher l'affaire, c'est que même si je connais le risque de me prendre un coup de couteau, même s'il y a seulement 1% de chance de retrouver mon matos, et bien je lâcherais pas une miette sous peine d'avoir l'impression de baisser mon froc...
Et puis je me rappelle d'Hobart et du Saint David Park. Après ça, tu ne peux plus lâcher.

Alors je continues, je passe la plupart de mes après midi et soirées à vadrouiller un peu partout, tout en prenant des breaks pour me rendre aux festivals des Francofolies, et nottament y voir le gigantesque Tiken Jah Fakoly chanter que l'Occident a partagé Mama Africa. Et ensuite je suis beaucoup plus zen, je rentre en me disant que je ne suis pas à plaindre, j'ai bras et jambes et pénis bien solide. Mais ensuite, quand je ressens le manque de bosser sur mon ordi ou de prendre des clichés, la colère revient. Et je repars à la traque.
Le fil des rencontres et conseils que l'on me donne dans cette enquête d'amateur m'amène pas mal de situations bizarres au sein d'un espèce de réseaux. Les connections se font. Les drogués revendent aux taxis qui revendent aux particuliers.
J'ai un plan avec un type qui veut que je lui donne 100 dollars d'avance pour que simplement je puisses vérifier ce qu'un type qui ne veut pas que je l'approche a comme appareil photo à me vendre. Hors de question, crisse de guignolito ! Je vois le prétendu vendeur au loin dans sa voiture, pendant que l'intermédiaire me barre la route. Dès que je fais mine de m'en aller, le vendeur démarre et remonte la rue sainte catherine.
Ouais, mais je suis sur mon vélo ! Et je lui pars au cul ! Et j'arrives pas à le rattraper, je manques tomber. Et j'ai noté son numéro d'immatriculation, c'est FAC 1449.

C'est une bonne piste. Une des meilleures que j'ai actuellement. Alors bonhomme, je vais te traquer...

Le 24 Aout, je rentre chez moi avec un netbook flambant neuf au prix de 372 piastres. Quelques jours plus tôt, j'ai réuni la somme de 550 dollars pour acquérir le même Canon Rebel XTI que j'avais précedemment avec en prime un téléobjectif.
Ben ouais, j'ai craqué, au bout de 3 semaines de recherches, j'ai abandonné. 3 semaines plus tard, les chances étaient amoindries, je peinais sans accès internet, ma vie sociale était altérée et surtout, surtout... c'est le temps qu'il m'a fallu pour mettre 1000 dollars de pourboires de côté.

Alors bon vent au putain d'pauvre qui m'a volé, j'en ai rien à branler je rachète tout et je te crache à la gueule.

Mais au final, cet avertissement était nécessaire pour ne pas me rendre trop aisé et devenir dépensier à torts et à travers. Juste l'essentiel, se concentrer sur l'essentiel. Ne pas oublier qu'un coup dur peut arriver à n'importe quel moment...

Du coup, nous sommes en octobre et il est bon de faire un petit point sur ma situation :
Mon emploi au Westin se porte bien même si l'occupation se fait plus rare et par conséquent la paye est moins bonne.
J'ai quand même emmagasiné de quoi bien préparer la suite de mon périple.
Je vais passer l'hiver à Montréal, et ça va pas être drôle tous les jours.
Je n'ai jamais eu autant de féminité dans mon entourage depuis ma naissance. Des amies filles, c'est ce qui m'a fait défaut pendant longtemps. Des fois je dors avec elles et il ne se passe rien.
Michael, mon ami Coréen, est rentré au pays. Nous avons accueilli Dini, une Brésilienne de 28 ans qui est quadrilingue.

Le lundi c'est dur de se lever, mais lorsqu'arrive 15h et la liberté, j'ai tout l'après midi pour aller voir Olivier ou manger avec Marianne.
Le mardi, je discute musique avec Jesse au Westin, à qui j'espère un peu ressembler dans 10 ans.
Comme chaque mercredi soir, www.lapoutineauvin.com , pour ceux qui ne savaient pas. C'est ZE web-série Franco-Québecoise avec mes amis Ben, Roch et Steeve.
Diana, Colombienne, est ma partenaire pour danser la salsa tous les jeudis.
Le vendredi c'est permis. Une grosse sortie pour féter la fin de semaine. Je suis ouvert à tout, y compris les boites homo.
Le samedi, c'est semblant de repos. L'occasion de faire des lessives et autres tâches domestiques. Mais c'est faux, il suffit que Milla ou Carmen m'appelle pour que je repousse le rangement de ma nouvelle chambre beaucoup plus grande à je ne sais pas quand. Pas le soir même en tout cas parce que saturday evening, c'est évident qu'on s'amuse !
Le dimanche, c'est tournage. Des fois c'est dur, des fois c'est tôt, des fois c'est chiant, mais à la fin c'est toujours positif.

Je le remets... www.lapoutineauvin.com
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Par Ned Kelly
Le 05/10/2009 à 14:24:51
Alright Nic! fucking canada looks awesome. were you working out there? write in english please. No one can understand this!
Par Nicodeloin
Le 05/10/2009 à 22:40:43
Good Day sir !

Happy to read you, I'd like to know your project !

Send me an email, pearpicker !

Small translation of this one :

I've been robbed in my room. Was shit.
But i have a good job. Then I was able to buy all my staff again.
I also stole something in the FUTURE SHOP magasin de merde , and that fit perfectly with my camera.

Do not want to be rude, but i was quite pissed off.
But i'm thinking going to middle-east in couple of years.

I am busy at staying and meeting people, and i like it.


Par Benoit
Le 05/10/2009 à 16:41:33
Contrairement à l'auteur précédent, je préfère que tu continues à écrire en français...
T'as pensé à fouiller les chambres de tes colocs avant de retourner la ville? héhé!

Bref, un coup tu gagnes un vélo, un coup tu perds ton matos...C'est la vie!

Pense à changer l'âge de ton profil, minot!
Par Nicodeloin
Le 05/10/2009 à 22:53:34
Salut ni toi nimois.
Minois.

J'ai eu un doute sur quelqu'un mais celà ne collait pas.

Velo / Matos est une coincidence ?

Merci de nous rappeler qu'on en a 27, c'est super chouette. Le meilleur age de la vie ?
Bien sur, on est en plein vol.


Par Mich
Le 05/10/2009 à 20:26:31
Contrairement aux autres je pense que tu devrais écrire en franglais manouche frangin! Tant qu'il ya des accents ce sera bien. Je pense aussi que si t'as du temps faut venir a Toronto et je pense que ce week end y a 3 jours de libre et ..... appel moi si tu veux faire un apéro !

Vive les bourins!
Par Nicodeloin
Le 05/10/2009 à 23:56:25
Hola mi amigo Michalo, que tal ?

Yo no piensas arrivare en el Toronto da mala mierda para nosostros burrachos not before novembria finito.

Par contre on se chope sur msn ou autre bientôt, j'ai des ragots à te raconter et te conseiller de visionner 'Citizen Kane' que j'ai trouvé extraordinairement visionnaire.

Bye & bises


Par Joochane
Le 05/10/2009 à 21:46:03
Hello man.

Mes salutations de passage.
Je vois que tout roule.

Au plaisir de te lire.

Baci.

Par Nicodeloin
Le 05/10/2009 à 23:57:57
Creafactory.com, content de vous voir !

J'espère que tout se passe bien pour toi et que tu as réglé tous tes petits soucis persos.

Je te bise.


Par Gregorinho
Le 06/10/2009 à 00:19:18
Salut mec!

Concernant tes petits soucis matériels, tu ne dois pas oublier que ce ne sont que des objets. Mieux vaut s'attacher aux personnes qu'à des choses...
Mais c'est vrai que ça m'a quand même bien foutu les boules quand des espèces de #?$%+&

Par Gregorinho
Le 06/10/2009 à 00:23:50
Putain ça m'a zappé la fin de mon msg... bref je reprends:
... m'ont piqué mon bon vieux vélo!
C'est marrant la poutine: j'ai kiffé le Lyon placé quelques instants devant l'objectif!
Quand est-ce que tu fais décoouvrir à tes acolytes nos spécialités lyonnaises; du genre tripes à l'ancienne ou tête de veau sauce gribiche... J'aimerai voir ta gueule en train d'essayer de les persuader que c'est un plat des plus raffinés!

A bientôt!
Par Nicodeloin
Le 06/10/2009 à 00:48:58
On arrivera tres certainement au cuisses de grenouilles et langue de boeuf sauce escargot au champagne...

A bientot pour un mail plein de nouvelles !

Liverpool chie dans sa culotte...


Par moe
Le 06/10/2009 à 03:10:37
J'aurai rêvé en prendre des cours de Salsa...

J'arrête de regarder ton blog à partir de maintenant. Je suis dégoutée de voir que d'autres ont eu le droit de vivre des joies simples dont j'ai toujours été privé.

Tu dois constater que ça peut faire du bien. Alors profite!

Mais ça fait mal Man.

Par ben
Le 07/10/2009 à 08:36:47
Hello buddy

Comment ça vas bien ??

Je vois que tout roule pour toi c'est nikel!!!alors tu as vu notre mickeal!!! encore un artiste celui la !!
le troc n'est pas équitable matos /vélo mais je te fais confiance pour reprendre ta revanche un jour

bonne continuation j'espère a bientôt pour de nouvelles aventures

Biz

Ben

Par Mitch Jam Session
Le 07/10/2009 à 08:57:37
Salut Nico !

Moi aussi je suis passé dans le club des gens qui se sont fait tirer leur appareil photo à Montréal (Criss de St sulpice !) et là je comprends mieux la rage que tu avais quand je suis passé te voir !

Trop d'honneur pour un mec bourré, mais quel bon souvenir !

Allez continu bien
A+
Michaël

Par Torpedo
Le 07/10/2009 à 09:16:42
Ah les itinérants et junkies montréalais, de véritables mouche à marde... Désolé pour toi mais dis-toi que ce n'est QUE du matos et du pognon...

Le jour ou un de ces morbacks te mettra le couteau sous la gorge pour un caillou de crack, tu comprendras que ta vie est autrement plus précieuse.

Take care et passe à autres choses !

Torp'


Laisser un commentaire