Le Fantome de l'Opéra

17/02/2013 - Pays : Autriche - Imprimer ce message

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Il part pour laisser derrière soi des paysages et des individus devenus trop familiers, et qui ne peuvent plus le surprendre, pour régénérer sa façon d’appréhender la relation à autrui.


Il veut simplement rencontrer d’autres personnes que celles qui peuplent son entourage, afin de goûter à nouveau dans toute sa pureté, dans toute sa fraîcheur, à des relations à autrui plus authentiques que celles que lui propose la vie quotidienne.


En voyage on ignore tout des gens que l’on rencontre car on les croise pour la première fois : c’est pourquoi on voit avant tout en eux leur humanité, c’est-à-dire cette essence commune à tous, mais que la vie quotidienne a parfois tendance à reléguer au second plan.

C’est en cela que le voyage est miraculeux : il vous change.


Il y a en lui cette confiance envers le genre humain qui lui fait faire le premier pas, preuve d’une ouverture d’esprit propice à toutes sortes de rencontres, en savourant le plaisir de conclure que les gens de peu, les gens simples, ceux qui n’ont pas grand-chose, sont aussi les plus accueillants.


Enfin, quel plaisir d’être, le temps d’un voyage, un étranger ! Il semble que l’on y gagne un supplément de liberté. 

 

------ 

Inspiré par Thierry Tahon, suggéré par -M- 

 ------ 

 

~ VIDEO ~

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Par Mich
Le 18/02/2013 à 10:34:07
Bien résumé ce texte, bien résumé...

La vidéo calée et intéressante, avec un ptit paquet de "vues" quand même ! pas de ballon, difficile de garder tous les fils rouges j’imagine. J’espère que tu oublies pas de faire autre chose que geeker pour pondre des vidéos à ce rythme là, ... , bref vivre et laisser vivre !

je t'embrasse
Par Nicodeloin
Le 18/02/2013 à 11:47:53
Mon Mich...

Par Nicodeloin
Le 18/02/2013 à 11:51:12
Mon Mich...

Par Nicodeloin
Le 18/02/2013 à 11:51:40

1- Pas de fil rouge dans ces vidéos, je me laisse totale liberté de faire avec les enregistrements que j'ai à chaque fois, qui sont bien sur différents en fonction des lieux et personnes rencontrées.
De plus, un fil rouge c'est risquer de ne pas avoir de séquences fil rouge "acceptable" de temps en temps.

Si le ballon est filmé, tant mieux, sinon, c'est qu'il y avait mieux à faire. :)

2- C'est sur que ca fait passer du temps seul face à l'écran, mais socialiser avec tous ces gens prend du temps également, et m'apporte mon lot de découvertes.
Ce que je rencontre beaucoup moins du coup, ce sont les autres voyageurs, mais on est d'accord pour dire qu'on s'en bats les couilles. :)

Bises et ponds moi un mail pour me dire si y'a eu du retour de Thailande...

Merci gros.



Laisser un commentaire