# Au Togo #

26/10/2008 - Pays : Togo - Imprimer ce message

Au Togo, il y a énormément de noirs.
Au Togo, il y a très peu de blancs.
Au Togo, des investisseurs Libanais et Chinois sont venus s'enrichir sur le dos d'une main-d'oeuvre bon marché.
Au Togo, on nous demande régulièrement d'offrir quelque chose.
Au Togo, on nous dit qu'on aime bien sa robe, ma casquette, mon T-shirt, son appareil photo.
Au Togo, Blanc = Argent.
Au Togo, un blanc est l'occasion d'augmenter les prix, parfois de façon ridicule.
Non, au Togo, un blanc doit payer plus cher. S'il paye le prix réel, il t'auras escroqué.
Au Togo, énormément de football Européen est retransmis.
Au Togo, le paquet de cigarettes "FINE" coûte 350 Francs CFA, soit 0,6 ¤uros.
Au Togo, une fille blanche est le point commun de la convergence des regards.
Au Togo, ils mangent même les pieds de chèvres. Et c'est pas bon.
Au Togo, il existe le Sodabi, une gnôle à base d'huile de palme. Chris est une serpillière avec ce truc, me faisant passer pour un petit joueur.
Au Togo, on se fait grave chier des fois.
Au Togo, les trajets entre 2 villes sont un supplice.
Au Togo, les trajets se font généralement dans des cammionettes à l'agonie genre "Espace/806" où plus de 10 personnes s'empilent les unes sur les autres.
Au Togo, on a cru mourir sur le trajet Atakpamé-Badou lorsque le poid lourd, que notre camionnette en tôle froissée doublait, s'est mis à virer sur sa gauche. S'il nous touche, on s'écrase 2 mêtres plus bas dans le fossé. On s'est tous chiés dessus, sauf celui qui dormait.
Au Togo, on n'aime pas trop les Chinois et on hait les Libanais. Pour ces derniers, c'est essentiellement parce qu'ils sont irrespectueux du peuple Togolais, notamment lorsqu'ils qualifient leurs ouvriers de "chien" ou "mouton".
Au Togo, tous les enfants nous appellent "Yovo" quand on marche dans la rue.
Au Togo, nous sommes une sorte d'attraction.
Au Togo, les adultes énoncent des phrases plus longues dans lesquelles il y a le terme "Yovo" et se marrent comme s'ils se foutaient de nos gueules.
Au Togo, Georges tient un un bar-restaurant en face de notre hôtel, dans la ville d'Atakpamé.
Au Togo, Georges a bien voulu nous emmener voir un oracle vaudou.
Au Togo, Georges a essayé de nous escroquer pour nous faire payer 8000 Francs CFA d'essence.
Au Togo, on a finalement baisés Georges. On lui a rien donné, on s'est barrés en douce. Une fois n'est pas coutume.
Au Togo, Kitou elle a traversé les eaux glacées de la cascade sur le peuple en feu de Badou.
Au Togo, la population est ultra crédule.
Au Togo, on y voit toutes les religions et les gens sont à fond dedans : Islam, Christiannisme, Protestantisme, Témoins de Jéhova et autres cultes dont rien que la pensée m'écorche les neurones.
Au Togo, ils sont vraiment crédules, sauf quand il s'agit d'argent. Et ça c'est Kitou qui l'a dit.
Au Togo, il y a toujours une explication irrationnelle aux catastrophes, maladies, décès ou échecs. Un élève a manqué son bac, il va consulter un vaudou qui lui dira que c'est une vieille dame de son voisinage qui lui a jeté un sort. Un homme meurt du palu, on te dira tout d'abord qu'il a été ensorcelé. Même les morts subites des nourissons trouvent explications par rapport à des mauvais esprits qui ôtent la vie des nouveaux-nés. Et ils y croient dur comme fer.
Au Togo, j'ai l'impression de voir l'Europe d'il y a 200 ans, au niveau des croyances.
Au Togo, Kitou a vue une biquette se faire tamponner par une camionnette roulant à vive allure. La chêvre a valdinguée 4 mêtres plus loin dans le bas côté, il n'en restait plus rien.
Au Togo, il n'y a pas un putain de lit dans lequel nous avons dormis qui ne soit pas bourré de puces.
Au Togo, une femme blanche est un morceau de chair pour certains. Un morceau résonnant des termes "fantasme" et "argent".
Au Togo, la beuh est bonne mais malheureusement rare.
Au Togo, c'est Viviane qui fait notre lessive.
Au Togo, on bouffe de la merde des fois.
Au Togo, j'ai envie de vomir.
Au Togo, j'ai gâté Kitou pour son anniversaire. Une fois n'est pas coutume.
Au Togo, la camionnette archi blindée qui nous transférait de Badou à Sotouboua n'avait plus de frein, nécessitant un arrêt pour une vérification du disque avant-gauche.
Au Togo, nous nous sommes faits tressés les cheveux.
Au Togo, c'est la dictature. Mais j'en ai déjà parlé.
Au Togo, la beuh est l'une des meilleures que j'ai goûté.
Au Togo, selon Kitou, il n'est pas prudent de se balader avec un carnet de notes dénonçant la dictature.
Au Togo, les nouveaux-nés sont trimballés de bras en bras, des plus jeunes au plus vieux. Ils sont constamment entourés et cajolés, idéal pour l'éveil.
Au Togo, les enfants sont une dépense, ils doivent au plus vite être rentabilisés à cause du manque de moyens. Ils travaillent souvent très tôt et manquent l'école.
Au Togo, on rase souvent les cheveux des jeunes filles afin qu'elles ne passent pas leurs soirées à se faire des tresses au lieu de travailler les devoirs.
Au Togo, il y a des ordures partout.
Au Togo, j'ai pris mon pied et...
...au Togo, j'y retournerais !

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Par Nicodeloin
Le 27/10/2008 à 01:08:51
Preum's !!!!!

Non je déconne.

Pour les intéressé(e)s, RAJOUT DE PHOTOS SUR LES 3 PRECEDENTS MESSAGES.
Par kit
Le 27/10/2008 à 16:35:27
de rien

Par kilou
Le 27/10/2008 à 18:15:00
merci pour ces decouvertes.

voyqger assis le cul sur une chaise, quel pied, a defaut bien sur de ne pouvoir le faire reellement..

a bientot.
bises a vous deux.
Par Nicodeloin
Le 28/10/2008 à 10:13:30
De rien, comme dit Kit, le plaisir est pour celui qui fait partager.

Bises à toi de nous deux.



Par ben le Thai
Le 27/10/2008 à 14:59:56
Yop les deux Yovo !!!

Ca roule !!!

Tu nous offre de bien belles photos !!!

Je pense que ca doit etre a voir

Au plaisir de vous lire et de vous revoir
Par Nicodeloin
Le 28/10/2008 à 10:15:18
Yop Ben le Thaï de Macon, comment va?

Merci pour les photos. L'Afrique est à voir, mais en se fondant dans la population, en étant noir, en parlant le dialecte.

Parce que être blanc, ça fausse le truc quand même.

Bises de mich man.


Par louis/Vienne
Le 27/04/2009 à 09:48:44
Salut et chapeau à vous deux !
louis.
Par Nicodeloin
Le 10/05/2009 à 22:17:05
Bonjour Louis,

C'est la première fois que j'appelle un ancien professeur par son prénom, c'est fun !

Merci à toi de me suivre (ça y est je tutoie...) et merci à Karim d'avoir donné des nouvelles.

Bonne continuation !

Nico



Laisser un commentaire